Plan de Déplacements de Colombes

Depuis 2008, la ville a décidé de mettre en oeuvre une politique de développement durable, dont les déplacements constituent l’un des principaux volets. Le Plan de déplacements de Colombes est un document de planification et de programmation qui définit les objectifs à atteindre et les actions à entreprendre pour organiser de façon durable les déplacements des Colombiens. Les mesures envisagées doivent permettre d’organiser le transport des personnes et des marchandises, la circulation et le stationnement.

Ce plan de déplacement est élaboré en concertation avec les conseils de quartier, les partenaires institutionnels et associatifs et bien sûr les habitants. Après une première phase de concertation au printemps 2010, la seconde étape de concertation est en cours avec la présentations des orientations proposées dans la cadre du PDC.

Jusqu’au 18 septembre, une exposition sous forme de panneaux thématiques et par quartier était proposée dans le hall de l’hôtel de ville et dans les mairies de quartier Aragon et Fossés Jean, nous vous proposons désormais de la consulter sur ce blog.

Voici un rapide descriptif de ce que vous trouverez sur les différents panneaux :

Panneau 1 : Objectifs du Plan de Déplacements de Colombes.

Panneau 2 : Préserver les zones résidentielles en diminuant le trafic de transit.

Panneau 3 : Modifier les sens de circulation pour améliorer l’accessibilité des quartier et apaiser l’ensemble des déplacements.

Panneau 4 : Favoriser le partage de la voirie pour l’ensemble des modes de déplacements (zones 30)

Panneau 5 : Améliorer les déplacements quotidiens et de loisirs des cyclistes.

Panneau 6 : Renforcer la politique de stationnement.

Panneau 7 : Le Plan de déplacements (PDC) dans les quartiers : Europe / Agent-Sarre / Centre

Panneau 8 : Le PDC dans les quartiers : Stade / Fossés-Jean

Panneau 9 : Le PDC dans les quartiers : Charles de Gaulle / Grèves-Plateau/Gabriel Péri.

Panneau 10 : Le PDC dans les quartiers : Petite Garenne / Les Vallées.

 

Ajout du 25/11 : A la suite de la concertation avec les habitants, certains éléments présentés lors de cette exposition ont évolué et ont été modifiés. Vous retrouverez ici le nouveau document.

 

Panneau-1 Panneau 1 (PDF 1.4 Mo)  Panneau-2 Panneau 2 (PDF 1.5 Mo) Panneau-3 Panneau 3 (PDF 1.3 Mo)   Panneau-4 Panneau 4 (PDF 1.8 Mo)   Panneau-5 Panneau 5 (PDF 2.1 Mo)   Panneau-6Panneau 6 (PDF 1.4 Mo)

Panneau-7 Panneau 7 (PDF 2.2 Mo)   Panneau-8Panneau 8 (PDF 2.4 Mo)   Panneau-9 Panneau 9 (PDF 2.2 Mo)   Panneau-10Panneau 10 (PDF 2.2 Mo)

Commentaires

16 réflexions au sujet de « Plan de Déplacements de Colombes »

  1. Philippe Zingoni

    Bonjour,
    les pages sont difficilement lisibles, dans le format choisi. Serait-il possible de les proposer au format PDF ?
    Merci

  2. Guerlain

    Bonjour, merci mais les pages sont toujours difficiles à lire en raison de leur poids(elles sont denses en information) on doit les charger toutes pour voir de quoi elles parlent .
    je vous suggère de rajouter sur votre page une petite présentation de chaque panneau (titre ou résumé) afin de savoir où cliquer.
    bonne continuation

  3. dominique

    Bonjour,
    A quand des pistes cyclables dignes de ce nom ? Une piste cyclable ne se limite pas à dessiner un cycliste sur le sol (comme dans la rue du Général Cremer, de mémoire), mais bien à isoler une zone pour les cyclistes, d’une zone dédiée aux voitures. Si la mise en sens unique de la rue des voies du bois permet ce type de piste cyclable, alors j’applaudis ! et si cette piste permet de rejoindre le bd du général de Gaulle et la piste cyclable le long du T2, ce sera encore mieux ! Sinon, cette mise en sens unique ne servira à rien d’autre que contrarier la circulation des riverains.
    Bien cordialement,

  4. Le webmaster

    Bonjour,
    En réponse à la remarque de « Guerlain », nous venons de rajouter un court descriptif de chaque panneau.
    Nous espérons que cela sera plus pratique pour tous.

  5. Laurence Veillerot

    Bonjour à tous ,
    En tant que commerçante et aussi habitante du centre ville , je m’interroge sur les projets de la mairie concernant la piétonnisation de la rue Saint Denis.j’ai lu avec intérêt et attention les documents à notre disposition et je n’y ai pas trouvé de réponse.Je comprend que ce projet n’est pas encore finalisé. Est ce que les commerçants seront consultés? Est ce que les habitants de la rue Saint Denis et les riverains donneront leur avis? Je voudrais mettre en avant 2 points importants :
    1/ le stationnement , problème actuel et à venir
    2/ la diversité des commerces représentés, et principalement des commerces de bouche. Comment rendre notre centre ville attractif pour les habitants et pour les clients de nos commerces????

  6. Alexis Bachelay

    Réponse à Dominique :
    Bonjour,
    Un des objectifs du Plan de Déplacements de Colombes est d’améliorer les déplacements quotidiens et de loisirs des cyclistes. Aujourd’hui, le gabarit des voies de Colombes ne permet pas d’envisager des aménagements cyclables. C’est pourquoi seuls des itinéraires conseillés avaient été jalonnés (pictogrammes vélos au sol et panneaux directionnels). Dans le cadre du PDC, la mise en sens unique de certains axes (rue d’Estienne d’Orves, rue des Voies du Bois, rue des Gros Grès, rue de l’Egalité) permet d’aménager de véritables bandes ou pistes cyclables et de créer ainsi des itinéraires continus et sécurisés.

  7. Emeraude

    Bonjour,
    concernant la rue des échanges, ne pourraît-elle pas être classée « réservée aux riverains » ? Cette rue n’étant pas très longue, ceux qui l’empruntent sont, soit les riverains, soit les gens des alentours cherchant à se garer. La rue étant étroite ainsi que les trottoirs et, comme il y a peu de places, ils stationnent la nuit illégalement sur le trottoir opposé, gênant la circulation des camions-poubelles et des riverains.

  8. Bastien

    Bonjour, en complément de Laurence, le problème n’est pas qu’en centre ville!
    Je ne sais pas si les contre-allées qui existaient sur le Boulevard Charles de Gaulle seront toujours présentes des 2 cotés à la fin des travaux du T2 mais je l’espère. La densité du trafic est telle que le moindre automobiliste s’arrêtant en double file pour aller prendre un kebab au fast food quand on remonte de l’A86, bloque tout le monde jusque sous l’autoroute, voir plus! La fourrière aurait de quoi faire toutes les 5 minutes! J’espère que quelque chose est prévu pour ses arrêts minutes. Même constat devant le nouveau distributeur de billet de la LCL ou au Franprix un peu plus haut sur le boulevard, toujours direction la défense.
    Amicalement

  9. alexis bachelay

    Réponse à Laurence Veillerot :
    Dans son programme municipal, la municipalité avait inscrit l’étude de la piétionnisation de la rue Saint-Denis et la consultation des Colombiens et des commerçants. Cette étude étant réalisée dans le cadre du plan de déplacement, nous la présenterons prochainement dans des réunions de concertation avec les commerçants et les riverains.
    Notre objectif est de rendre la rue saint-Denis plus attractive et s’inscrit dans un projet plus global de redynamisation de notre centre ville.
    Nous aurons l »occasion d’en discuter prochainement lors de réunions au mois de décembre.

  10. Yannick RAULT

    Bonjour,
    J’approuve particulièrement les orientations suivantes du plan de déplacement : préservation des quartiers pavillonnaires, extension des zones 30, suppression de la circulation de transit dans les petites rues, unilatéralisation du stationnement (pourquoi ne pas en profiter pour étendre le stationnement payant, compte tenu du contrat passé avec une société privée ?). Il convient en effet de préserver cette qualité de vie (Les Vallées, La Petite Garenne, Agent Sarre, Centre) si proche de Paris. Je souhaite également la piétonnisation de la rue Saint-Denis ; bien étudiée et expliquée, elle peut recuellir l’accord des commerçants.
    Notre situation géographique entre la Défense et le port de Gennevilliers doit être valorisée, afin d’attirer des entreprises et de favoriser la santé économique de Colombes. Cet objectif ne doit pas cependant porter atteinte à la qualité de vie des habitants, si importante.

  11. MH

    Bonjour,
    en tant que résident des abords de la rue St denis nous sommes inquiets du projet de pietonisation.
    Aujourdhui la zone 30 est bien respectée et la cohabitation piétons/vélos/véhicules satisfaisante. Quelles sont les motivations pour changer le statut de cette rue?
    Si la rue devient piétonne, comment seront gérés les accès à ce quartier, et les circulations qui se font aujourd’hui depuis et vers la rue St Denis? Les rues qui y mènent deviendront-elles des impasses?
    Où se gareront les clients des commerces? Où se gareront les riverains du quartier?
    Merci de nous donner plus de détails.
    Enfin, sans la mobilisation des commerçants, nous n’avions pas reçu d’information .

  12. Laurence Dury-Donzaud

    Bonjour,
    je m’interroge sur l’accessibilité (vélo et voiture) au Groupe scolaire Victor Hugo pour les enfants et parents habitant au nord de la rue des Champarons (ce qui est quand même très fréquent sur ce groupe scolaire).
    En effet, prenons l’exemple d’une famille qui habite rue du progrès, et qui souhaite emmener ses enfants en vélo à l’école. Si cette famille respecte le code de la route, elle doit prendre le boulevard Marceau, puis le boulevard de Stalingrad, puis la rue des Sazières, l’avenue de l’Agent Sarre et enfin la rue des écoles. Quel très long trajet, et potentiellement très dangereux trajet avec des enfants !
    Autant je comprends et respecte la volonté de ne pas faire de la rue des Champarons un axe de transit, autant il faut également offrir à ces familles un moyen de se rendre facilement au groupe scolaire. Pourquoi ne pas changer le sens de circulation sur la rue des Ecoles entre la rue des déportés et la rue des champarons ?
    Ceci éviterait également que la rue des Ecoles devienne un axe de transit entre l’avenue de l’Agent Sarre et l’avenue de Stalingrad (direction A86).
    La circulation engendrée sur toutes ces rues (rue des déportés, rue des champarons, rue des écoles) serait alors une circulation de quartier / déplacement de proximité.
    En espérant que cette demande sera étudiée d’ici la fin des consultations

  13. flore

    Bonjour,
    je constate d’après votre plan que vous allez augmenter la circulation sur la voie Gambetta-Progrès-Marceau. Je constate que rien est prevu pour assurer la securité des riverains et des gens qui empruntent cette voie (je vous rapelle l’absence de feux sur une voie qui s’étend du carrefour Valmy à stalingrad, et la présence de 2 coussins berlinois (qui ne servent à rien).
    Sur cette voie, nous avons une créche et deux écoles (Marcelin Berthelot et Taillade). A ce jour, nombreux sont les vehicules qui roulent à plus 60km/h. Vous souhaitez que le tramway emprunte l’avenue de l’Agent Sarre, ce qui déplacera le transit sur cette axe alors que celui ci ne passera en zone 30 (s’il passe un jour!!)à long terme.
    Je constate que ma maison va perdre en valeur, et que mes enfants ne seront pas en sécurité en sortant de chez moi. Je suis en train de regretter d’avoir voter pour votre équipe et si ce projet passe je connais déjà mon vote pour les prochaines elections!

  14. Alexis Bachelay

    Emeraude,
    La rue des Echanges étant une voie publique, elle ne peut donc être réservée uniquement aux riverains. En effet, le domaine public est inaliénable.
    Bastien,
    Je me permets tout d’abord de vous rappeler qu’initialement le Conseil Général des Hauts de Seine n’avait prévu que très peu de places de stationnement sur voirie le long du boulevard Charles de Gaulle. Après négociation, la Ville de Colombes a obtenu que, dans les contre-allées conservées, des emplacements réservés aux livraisons ainsi que des arrêts minutes soient aménagés afin de garantir l’accès aux commerces.

Les commentaires sont fermés.